Samedi 19 novembre, à 18h, les filles de notre équipe élite rencontre Sens Olympique VB.

Venez nombreux pour soutenir notre équipe qui tentera de remporter sa première victoire face à une équipe visant la montée ! Rendez-vous donc au Gymnase de Saint Césaire, avec buvette, pour revivre la chaude ambiance du match contre Bordeaux Mérignac.

A samedi, Allez NVB, allez Nîmes !

Nouvelle désillusion pour nos filles de l’Elite, avec une 4ème défaite consécutive subie à Mougins samedi soir.

Les nîmoises avaient pourtant bien démarré et tiré profit d’un début de match hésitant des joueuses de Marie Tari pour prendre une avance plutôt confortable.

Après avoir mené la danse jusqu’au second temps mort technique (13-16 pour le NVB), le collectif gardois s’est désuni et a montré sa fragilité mentale actuelle en encaissant un cinglant 12-3, permettant ainsi aux locales de remporter la 1ère manche 25-19.

Complètement perdues, les filles de Stéphane Patte ont subi une vraie déroute au 2ème set, personne ne parvenant à tirer le groupe vers le haut (25-12).

Fort heureusement, le 3ème set allait permettre de retrouver le vrai visage du NVB, puisque les joueuses visiteuses, malgré quelques breaks concédés, parvinrent toujours à recoller aux basques de Mougins.

La confiance et l’expérience des filles de la Côte d’Azur firent cependant la différence sur le fil, et malgré 2 balles de match sauvées, les nîmoises durent s’avouer une nouvelle fois vaincues (27-25).

La situation commence à devenir franchement inconfortable, car dans le même temps, Mérignac, jusque là compagnon d’infortune du NVB avec 0 point, s’est imposé très nettement chez lui face à Clamart (qui avait pourtant fait forte impression le week-end dernier à Gaston Lessut) !

Mérignac, c’est aussi le prochain adversaire des nîmoises, samedi prochain à 18 heures à St Césaire…

 

S’il est un match qui va valoir cher, c’est bien celui là !

Les filles de l’Elite disputaient enfin leur première rencontre à domicile après 2 matchs joués et perdus à l’extérieur.

Pour l’occasion, les petits plats avaient été mis dans les grands : dirigeants, parents, jeunes et bénévoles avaient été mobilisés pour créer un vrai événement autour de cette rencontre, et sur ce plan là, ce fut une vraie réussite !

Merci à tous ceux qui ont contribué à cette belle première (sous la houlette de Pauline et Tiaré, en étroite collaboration avec le Président Maurice Niel), en présence de nombreuses personnalités.

Un merci particulier et appuyé à Yvan Castel et sa compagne pour la confection de crêpes et galettes dont tous se sont délectés pendant et après la rencontre !

 

Sur le plan sportif, si le score n’a pas été celui espéré (nouvelle défaite 0-3 : 26-28 ; 19-25 ; 24-26), le spectacle offert fut une bonne publicité pour le volley-ball féminin, avec 2 équipes qui se sont livrées sans retenue.

Echanges intenses, attaques puissantes, défenses spectaculaires, retournements de situation ont tenu le public en haleine, et si le match s’est conclu dans la déception du résultat, c’est devant une salle debout et conquise que nos filles ont fini par rendre les armes face à une magnifique équipe de Clamart !

L’attitude de nos joueuses a été exemplaire, même si un petit coup de moins bien a resurgi en fin de 2ème set et en début de 3ème.

L’entraîneur Stéphane Patte déplorait toutefois un système contre/défense encore trop défaillant, ainsi qu’une certaine timidité au moment de conclure les échanges décisifs.

En revanche, la réception s’est nettement améliorée par rapport aux 2 premières sorties.

Le retour de Tiaré (qu’on espère rapide) devrait permettre d’offrir plus de possibilités au niveau du managérat, ainsi qu’un peu plus de présence mentale dans les moments décisifs.

 

Le déplacement à Mougins samedi prochain sera, espérons le, l’occasion de confirmer et d’intensifier les progrès indéniables démontrés face à Clamart, et, souhaitons le, d’ouvrir le compteur point !

Samedi soir à Poitiers, nos filles de l’Elite disputaient leur deuxième match officiel après la frustrante défaite à Istres le 1er octobre dernier.

Et pour la seconde fois, ce sont les regrets qui l’emportent (défaite 3-1 : 25-15 ; 25-20 ; 17-25 ; 25-19)…

Le CEP Poitiers St Benoît, bien que déterminé à ne pas céder à domicile après le revers subi face à Sens dans cette même salle du Gravion, était pourtant largement à la portée des nîmoises.