L'équipe Elite féminine a perdu à Istres samedi 03/02, en 3 manches (25/21; 25/16; 25-21), lors de la dernière journée de la phase régulière.

Le résultat est logique, si l'on compare les moyens dont disposent les 2 équipes.

En effet, Istres a un effectif bien plus riche, bien plus physique que le NVB, ainsi qu'une logistique de club professionnel et des moyens financiers bien supérieurs.

Pourtant, il y avait sans doute moyen de faire un peu mieux, dans la mesure où les locales se sont montrées plutôt généreuses en fautes directes.

Pour compenser le déficit de taille et de puissance ( le son des frappes nîmoises et istréennes ne résonnait pas du tout avec la même intensité), il aurait fallu un groupe gardois plus compact, plus agressif, et dans un jour faste.

Mais une fois encore, même si le service et l'arrière défense ont été plutôt intéressants, les autres secteurs se sont avérés trop limités, voire franchement médiocres (le contre notamment) pour inquiéter une équipe comme celle d'Istres...

Autre mauvaise nouvelle, la victoire dans le même temps de Terville à Harnes propulse Istres en play-offs en lieu et place des nordistes, si bien que le point obtenu à l'aller contre les provençales ne sera pas pris en compte en play-downs !

La tâche qui attend désormais Elie Merheb et ses joueuses s'avère assez compliquée.

En effet, c'est avec un maigre capital de 5 points que les play-downs vont être abordés.

Cela place d'emblée les nîmoises dans la zone de relégation, en compagnie de Romans (7 points), Toulon (5 points) et Halluin (4 points), puisque cette saison ce ne sont pas moins de 4 descentes qui sont prévues !

Le 1er non relégable, Monaco, totalise déjà 9 points, soit 4 de mieux que notre équipe.
Très loin devant, Harnes caracole en tête avec 17 unités, suivi par Poitiers (15) et Sens (10).

L'heure n'est cependant pas à l'apitoiement.

Il va falloir jeter toutes ses forces dans la bataille, sans calcul, avec une solidarité et une rage immenses.

Il reste 8 matchs, donc 24 points à prendre, pour rester en Elite.

Les adversaires seront Sens, Halluin, Poitiers et Romans, selon le calendrier suivant :

24 février : Sens - NVB
3 mars : NVB - Halluin
17 mars : Romans - NVB
24 mars : NVB - Poitiers
7 avril : NVB - Sens
14 avril : Halluin - NVB
28 avril : NVB - Romans
5 mai : Poitiers - NVB

Le challenge est de taille, mais il mérite d'être relevé.

Allez les filles, allez le NVB, allez Nîmes !!!

Joomla Module OT Client Logos Scroller powered by OmegaTheme.com