Défaite incontestable pour notre équipe d’Elite féminine samedi soir à Gaston Lessut lors du match de gala face à Harnes.

Mais cette fois-ci, contrairement à la rencontre cédée sur le fil face à Istres la semaine dernière, ce fut sans regret tant la différence de niveau était grande entre les 2 équipes…

Au lieu que Harnes s’acharne, il aurait fallu que Nîmes s’anime !

Hélas, les nordistes ne l’ont pas permis. Elles ont au contraire rapidement pris les crocodiles à la gorge pour ne jamais desserrer leur étreinte, ne permettant à aucun moment à nos joueuses d’entrevoir la lumière et d’espérer une issue favorable.

Face à une équipe extrêmement solide et puissante, qui a donné très peu de points, il aurait fallu que le NVB sorte le match parfait.
Ce ne fut malheureusement pas le cas puisque, ballotté en réception, il n’a pas pu compenser par la vitesse son déficit de taille et de punch…

Malgré un public très nombreux qui ne demandait qu’à s’enflammer, l’étincelle n’est jamais venue et un sentiment d’impuissance a fini par gagner les tribunes.

Nos joueuses, qui auraient pu elles aussi se montrer résignées, ont eu le mérite de conserver une attitude qui leur a permis de ne pas sombrer et de garder la tête haute, à défaut de pouvoir rivaliser.

Le score est rude (0-3 : 16-25 ; 17-25 ; 21-25), mais il est logique.

Le prochain rendez-vous risque de ne pas être non plus une sinécure, puisque Elie Merheb et ses filles se rendront samedi prochain à Terville, qui a assommé cette même équipe d’Harnes il y a 10 jours !

Le genre de rencontre sans pression qui pourrait déboucher sur un exploit nîmois ? Et pourquoi pas !