Le relevé de notes est toujours parfait pour notre Nationale 2, puisque sa moyenne générale s'élève tout bonnement à 20/20.

Les filles d'Elie Merheb ont en effet remporté à Gruissan (3-0 : 25-18; 25-23; 25-15) leur 20ème rencontre de la saison sur les 20 disputées, ce qui porte leur total de points à 60 sur 60 possibles, et ce sans concéder le moindre set comme ce fut le cas 17 fois sur 20 !

Encore 2 matchs à disputer et à remporter pour obtenir le grand chelem et terminer la poule B de Nationale 2 invaincues.

Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous dimanche prochain à 13 heures à Gaston Lessut pour le dernier match de la saison à domicile avec la réception de Nantes, qui fut longtemps au coude à coude avec les nîmoises avant de lâcher prise.

L'accession en Division Elite Féminine obtenue à 4 journées de la fin de leur poule de N2 n'a pas contrarié le rythme effréné ni l'appétit insatiable des filles du NVB : elles ont appliqué le tarif habituel, à savoir 3-0 (25-13; 25-19; 25-22) aux visiteuses montpelliéraines de l'ASBAM dimanche 24 mars.

Pourtant la 3ème manche a bien failli leur échapper, mais nos filles ont du caractère et de l'orgueil : pas question de laisser filer quoi que ce soit.

Qu'on se le dise, aucune ristourne ne sera accordée aux 3 derniers adversaires !

À tout seigneur tout honneur, commençons par celui obtenu par les filles de la Nationale 2 à Neuville (0-3 : 17-25; 18-25; 17-25).

Non pas que battre le 9ème chez lui soit un exploit invraisemblable.
Ce qui l'est, en revanche, c'est que cette victoire est la 18ème de la saison sur 18 rencontres disputées, et c'est aussi celle qui valide l'accession en Division Elite Féminine à 4 journées de la fin du championnat !

Elie Merheb et son groupe avancent depuis septembre à la façon d'un bulldozer, écrasant tout sur son passage et en ne laissant strictement rien derrière eux (si ce n'est 3 malheureux sets).

Un tel parcours est rarissime, aussi les nîmoises peuvent elles être fières de ce qu'elles ont accompli.

L'accession désormais en poche, elles peuvent maintenant se tourner l'esprit serein vers 2 nouveaux challenges : achever leur poule invaincues en continuant à faire le plein de points (il reste 4 rencontres, soit 12 points à aller chercher), et tenter de devenir championnes de France de Nationale 2.

On a hâte de vivre cette alléchante fin de saison...
Mais d'ores et déjà, tirons un immense coup de chapeau aux filles et à leur coach !

17ème victoire consécutive à 3 points en 17 journées pour les filles de la Nationale 2 de Nîmes VB !

Le 3ème St Jean d'Illac, battu 3-0, ne peut maintenant plus rejoindre son vainqueur du jour...

Bravo les filles !

Leader avec 10 points d'avance sur le deuxième...
16 victoires en 16 rencontres...
48 points engrangés sur 48 possibles...

Non, nous ne parlons pas du PSG mais bien du NVB, plus exactement de la Nationale 2 du Nîmes Volley Ball.
Et il n'est pas question ici de riches qataris à la tête du club !

Oui, le parcours des volleyeuses nîmoises est jusqu'ici exceptionnel, tant elles écrasent la concurrence match après match, à tel point que ce terme de concurrence peut sembler presque inapproprié.

Certes, l'accession en Elite n'est pas encore acquise, mais il faut reconnaître que la trajectoire suivie est idéale, directe, sans prendre le temps de musarder en route.

Pourtant, la victoire obtenue à Puygouzon ne fut pas une partie de plaisir, car les tarnaises (renforcées par rapport au match aller) se sont remarquablement battues et ont donné du fil à retordre aux troupes d'Elie Merheb durant toute la partie.

Ces dernières étaient quant à elles amoindries par les forfaits de Tiare Teuruarii, de Renata Kolenakova Haoues et d'Elisa Lara, et avec une Ines Ben Jaddi souffrant de l'épaule.

Si bien que les nîmoises, pour une fois, firent la course derrière leur adversaire jusqu'au 2nd temps mort technique dans tous les sets, avant de resserrer les rangs et les boulons pour, à l'expérience et à la confiance, faire la différence dans chaque money-time (pour une nouvelle victoire finale 3-0 : 25-20; 25-21; 25-22).

Pensez que seuls 3 manches ont été égarées en route depuis le début de saison, dont aucune depuis 8 journées consécutives...

Avec la venue d'Illac, Nadège Haewegene et ses partenaires auront l'occasion d'éliminer définitivement la menace que constitue le club girondin (3ème à... 12 points !).
En effet, si les gardoises venaient à marquer 3 nouveaux points, l'écart serait alors porté à 15 points à 5 journées de la fin !

Ne resterait plus qu'à régler le cas nantais, qui cède du terrain quasiment à chaque journée désormais...

Bravo et respect les filles, chapeau Elie !

Joomla Module OT Client Logos Scroller powered by OmegaTheme.com